Vers du chien, vous devez agir.

Détecter et traiter les vers du chien.

Vous soupçonnez votre chien d’être infesté par des vers ? Prélevez un échantillon de ses selles et portez-le chez le vétérinaire. Une analyse au microscope est nécessaire pour identifier quel type de verres parasite votre chien.

 

Principales sortes de vers du chien.

Vous pouvez trouver une foule d’informations sur le web, dans des livres spécialisés ou ici. Toutefois, il n’existe pas de vermifuge universel. Il faut donc passer obligatoirement par la case vétérinaire pour avoir un diagnostic complet et fiable avant traitement.

 

Les vers ronds (ascaris).

Les chiens adultes contractent les vers ronds en mangeant de l’herbe ou des matières souillées. Ils peuvent se propager dans le ventre de la femelle vers la fin de la grossesse. Le chiot est alors contaminé.

 

Symptômes des vers ronds

Les ascaris se développent en migrant à travers les poumons. Leur passage provoque la toux.

Ils deviennent adultes dans l’estomac et le système digestif. Cela provoque vomissements ( accompagnés parfois de vers en forme de spaghetti), diarrhées, dilatation et durcissement de l’abdomen, appétit vorace ou irrégulier et un manque de développement physique.
Attention, les enfants peuvent être infectés au contact des crottes du chien.

 

Traitement des vers ronds.

Il faut administrer un vermifuge spécifique (Pyrantel ou Pipercizine) à deux semaines d’intervalle.

 

Les ankylostomes.

Les ankylostomes sont très difficiles à repérer à l’œil nu. Les adultes mesurent 1 millimètre de long. Ils s’attrapent par ingestion dans des endroits contaminés.

 

Symptômes des ankylostomes.

Les ankylostomes peuvent tuer les chiots. Ceux-ci sont infectés dans le ventre de leur mère ou par son lait.

Ces vers causent diarrhées hémorragiques, anémie, faiblesse et maigreur. Il faut traiter le chien et aussi son environnement.

 

Traitement des ankylostomes.

Prise de Pyrantel, canogard, à intervalle d’une à six semaines.

Un vaccin existe. Il est recommandé dans les zones très infestées.

Il faut traiter toutes les surfaces contaminées avec du sel (160 grammes par litre d’eau chaude).

Ce parasite est très virulent. Les femelles pondent de 15.000 à 30.0000 œufs par jours.

 

Les vers à fouet (Trichuris).

Ce vers a la forme d’un fouet de 4 à 7 millimètres de long.

Présent surtout en ville, ce ver infecte le chien par ingestion de selles ou d’herbes contaminées.

Les œufs sont protégés par une membrane résistante. Ils peuvent rester dangereux pendant plusieurs années.

 

Symptômes des vers à fouet.

Diarrhées sanguinolentes ou noires, nauséabondes et intermittentes, avec des crampes abdominales.

 

Traitement des vers à fouet.

Prise de canogard. Le souci est la durée de vie des œufs. Il faut éloigner les chiens de la zone infestée et traiter celle-ci pendant plusieurs mois.

 

Le ver solitaire (ténia).

Le ténia ressemble à un ruban plat et très long. Les puces ou les poux que le chien absorbe en se mordillant sont la principale cause d’infection.

 

Symptômes du vers solitaire.

Appétit irrégulier, poil piqué et sec, diarrhée occasionnelle.

Vous verrez des morceaux de vers séchés de 0.5 cm près de l’anus ou dans les crottes de votre chien

Attention, le ver solitaire peut se transmettre à l’homme.

 

Traitement du vers solitaire.

Pilules de Telmin K.H. ou injections de Droncit.

Il est important d’éliminer les puces qui sont l’hôte intermédiaire.

 

Le ver du cœur (filaire).

Le ver du cœur a la forme d’un spaghetti très fin. Il peut mesurer 30 centimètres de long.

Il se fixe dans le cœur, se développe dans les vaisseaux sanguins, et finit sa phase adulte dans le ventricule droit et l’artère pulmonaire.

Il cause de graves dégâts au niveau du poumon et du foie. Il peut provoquer la mort du chien.

C’est une maladie des pays chauds transmise d’un chien à l’autre par les moustiques.

 

Symptômes du ver du cœur.

Difficultés respiratoires, accumulation de liquide dans l’abdomen et faiblesse cardiaque chronique.

Le diagnostic se fait obligatoirement par une analyse de sang.

 

Traitement du ver du cœur.

Injections intraveineuses de solutions arsenicales.

Dans les cas extrêmes, il faut avoir recours à la chirurgie à cœur ouvert.

Si vous êtes dans une zone à risque l’idéal est un traitement préventif avec des injections de Némisol ou de la diéthyl carmabenzyle tous les jours.

Commencer le traitement un mois avant la saison des moustiques et jusque 2 mois après que votre chien a cessé d’être exposé au parasite.

 

La coccidiose.

Les coccidies sont de minuscules parasites qui infestent le système digestif. On ne les détecte qu’au microscope.

Cette maladie est typique des élevages et des chenils mal tenus. Elle frappe principalement les chiots entre un et quatre mois.

 

Symptômes de la coccidiose.

Diarrhée violente, sang et mucus dans les selles et déshydratation.

Cette maladie s’arrête d’elle-même à l’âge adulte, mais le chien continue à avoir des œufs dans ses selles pendant des mois.

 

Traitement de la coccidiose.

Prise de sulfamides en pilules pendant plusieurs semaines.

Retour haut de page